Exposition évolutive LIEN / Echo parisien à la Biennale de Dakar

LIEN, est une exposition collective et évolutive sur le lien social et géographique, en echo à la Biennale de Dakar 2018
Pascale Fournier participe à l’exposition LIEN inaugurée le mardi 15 mai 2018 à la D’Galerie 49 av Jean Jaurès 75019 Paris

LIEN es una exposición colectiva y evolutiva sobre el vínculo social y geográfico, un eco de la Biennale de Dakar 2018.

Article paru ds le quotidien Le Soleil de Dakar http://www.lesoleil.sn/2016-03-22-23-38-25/item/78295-echo-parisien-a-la-biennale-de-dakar-la-d-galerie-inaugure-une-exposition-collective.html

Le LIEN entre les cultures et les hommes existe bien au delá des frontières géographiques, culturelles ou religieuses. L’art est là pour en témoigner
LIEN n’est pas un vain mot.
J’ai pu constater avec bonheur combien nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes préoccupations artistiques
Merci a la D Galerie et à Domitille Bertrand curateur de nous avoir rassemblés le temps d’une exposition.
Cette exposition LIEN est pour moi l’occasion de présenter des tissages et une installation
Quelqu'un m'a dit "si j’ai bien compris la bande bleue c'est la Méditerranée"
Une autre personne m’a dit “ C’est le choeur des Hébreux dans Samson et Dalida”
“Le Filet Rouge m’évoque le passage de la mer rouge”. "C'est très biblique".  Une petite fille    m'a dit "ils jouent, ils sautent"


Merci à vous tous pour votre présence et votre regard.

L’ouverture du grand four marque la fin de ma résidence.

1060°. Tout s’est bien passé. Ouf !
Tout est emballé sous l’oeil vigilant de Gerda Grüber.
Une dernière photo. On s’étreint : l’accolade si chaleureuse et éloquente des yucatèques
Retour à Merida ou je commence mardi les finitions.
En attendant on oublie tout, c’est le weekend de Pâques et nous filons rejoindre famille et amis à la plage.

Le brûlage dans le grand four

Charger le four avec la plus grande attention et rationalité nous mobilise tous. Crée une tension tout au long de la semaine qui précède. Les oeuvres doivent être achevées a temps.
Nous sommes cinq artistes à partager l'espace.
Le four est allumé ce jeudi matin à 5h00 et brûlera jusqu'à 23h00.
À l'aube du 27, la porte du four sera ouverte. Moment très spécial chargé d'émotions.

Le feu décernera son dernier verdict.

Jícaras: elles font partie intégrante de la culture Maya.

Jícaras: elles font partie intégrante de la culture Maya. Elément multifonctionnel et omniprésent : pour manger, pour l’eau ou le bain elles sont toujours très utilisées. Elles ont aussi une dimension sacrée et magique. On retrouve ces légendes dans le Popol Vuh.
Chaque boule c’est la femme mère, l’être humain, le monde.
Chaque personne est un monde.
L’arbre aussi relie la terre au ciel.
Les longues baguettes de bois qui transpercent ces boules tissent visuellement l’espace entre chacune, connectent ces mondes entre elles mais aussi à l’Univers comme des antennes.
Nous vivons dans un monde connecté.

Registros Gráficos: que ce soient les immenses cités Mayas recouvertes par la forêts et dont on n’a mis à jour qu’une très petite partie, ou que ce soient les vestiges romains dans la cour de Chassy, l’Histoire, les civilisations passées, les hommes qui ont vécu là, nous accompagnent au quotidien.

Coq celte en haut du toit

semaine10-1.png

Comment habiter les lieux?
In Situ.
Outdoor.
S’approprier l’espace. L’artiste par sa réflexion, son approche et sa capacité à occuper et à animer, à expérimenter de nouveaux modes d’appropriation participe à la conservation, à la transformation et au renouvellement des lieux.

Intégration ou non intégration de l’oeuvre dans l’espace extérieur, géographique et historique.

Sculptures décoratives, au haut des piliers des portails tels les Amortissements de la sculpture classique.
Syncrétisme des cultures et archéologies du futur.

FIAC 2017

Ouverture de la FIAC. Rendez-vous annuel incontournable de l’art contemporain. Exciting. Je retrouve Domitille Bertrand de Develop’On. Échanges fructueux et projets. Heureuse de découvrir des oeuvres en résonance avec mes préoccupations et travaux actuels. J’y trouve un vent de fraîcheur et de renouveau. Tout semble plus léger, fragil, éphémère, plus mystérieux et poétique aussi.

Paris Asian Art Fair

Ouverture hier soir de Paris Asian Art Fair. Je retrouve des thèmes qui me sont chers, des artistes que j’aime ou que je découvre : les céramiques de Shoi à la galerie Maria Lund, les broderies de Rieko KOGA, Knitted baby sweaters pleins de tendresse et d’humour du couple Aquilizan, second hand clothes de Yuki Onodera. Des univers en résonance avec mes travaux actuels.
Ce soir ouverture de la FIAC. Rendez-vous annuel incontournable de l’art contemporain. Exciting.